1 tagged article rhode island

06/03/2014

DANS L'OMBRE DU MAITRE : ISAAC HILL. 26/05/2011

PROLOGUE
 
L'histoire que je vous livre ici, sur ces pages quelques peu calcinées et que j'ai évacuées du feu purificateur par ce que j'eus l'idée, la prémonition dis-je, de les sauver est celle de mon cousin paternel, Isaac Hill. Je la signe de mon nom : Howard Lovecraft. Dieu sait que seul le temps saura ou ce texte ira, de mains en mains, d'antiquaires pécunieux en prophêtes malodorants : Je ne le sais ! Seul l'avenir le dira et il ne faut pas jouer avec l'enfer...Ou plutôt quand l'enfer se joue de nous. Enfin, je ne veux pas rendre les gens fou avec cette histoire, d'ailleurs, je crois que ceux qui l'ont vécue ont déja sombrés en enfer mais il est important que je la raconte, cela me soulagera, moi et toute la famille de mon père.
 
I
Ou quelques vacances changèrent la vie d'Howard !
 
Lorsque j'étais beaucoup plus jeune, à l'époque ou mon esprit fantastique; ou fantasque, certains le diront; habitait mon corps d'enfant, je logeais en compagnie de mes parents au 454 Angel Sreet à Providence, capitale du Rhode Island, ville de la côte est des Etats-Unis de quatre vingt dix mille habitants dotée d'un port et de plusieurs usines d'outillages. En Aout 1898, j'avais sept ans tout juste. Je "fréquentais" encore ma nourrice, Louise Imogen Guiney qui écrivait de si joli poêmes. C'est à cette époque qu'il arriva quelque chose qui chamboula le reste de ma vie. Mon père avait une soeur qui habitait non loin de chez nous. Sa maison était une magnifique villa de la fin du XVIIIeme. Cette maison, sise dans une grande propriété fermière était une des plus belles de Salem village. Un endroit connu; maintenant je le sais; de tous les ésotéristes, de tous les amateurs d'étrange et autres mystificateurs charlatanesques en sorcellerie que compte cette petite planète bleue. Un endroit ou figure un bien curieux temple protestant fait, comme toutes les constructions du sud des états-unis, en bois. Pourquoi y à t-il un chemin de croix dans un temple protestant ?  De plus, j'ai eu, dans le reste de ma vie, l'occasion de visiter des églises et ce chemin est placé dans un autre sens !  Et cette rose pentapétale sculptée devant l'autel... Mais ce qui m'a fait le plus peur dans ma jeunesse, c'est le bénitier dont le piédestral est sculpté d'un démon. Je n'osais pas y prendre de l'eau bénite lorsque nous allions à la messe, le dimanche avec notre famille. J'allais régulièrement passer tous les été chez la soeur de mon père, Emma Jane, mariée à un très gentil et affable monsieur se nommant Isaac Hill. Mon oncle et ma tante avaient un enfant, un unique fils, tout simplement nommé Isaac Hill Junior. Etant donné que j'étais tout autant le fils unique de mes parents, nous étions comme deux frères. Cette année, l'été, que je passais gentiment avec lui, à la campagne, se passait tout à fait normalement pour nous deux. Nous courrions, ensemble, dans les bois. Nous grimpions évidemment aux arbres. Nous aimions ramasser des oeufs :  Des oeufs de moineaux, de corneille mantelée, de choucas ou de corbeaux freux... Par ce que les petites omelettes de gamins n'étaient pas mauvaises, bien cuites et que ces oiseaux étaient de toute manière nuisibles pour les paysans. A cette époque, de nombreuses personnes viivaient encore en auto-consommation. Ils avaient de petites parcelles découpées par des haies, quelques animaux et vivaient de ce qu'ils produisaient. Or, ces oiseaux se nourrissent de graines et si personne ne faisait rien, ils picoraient le riéti, l'épautre, la smyrne ou le poulard. Nous allions souvent visiter le cimetière du vieux temple, là où étaient enterrés nos ancètres, les deux Joseph Lovecraft, Thomas, Edward, Willard, Ulysses... Une tombe m'impressionnaut plus particulièrement que les autres, par son âge et son étrangeté. Elle était la plus vieillle. Elle était sale, bancale, démolie et envahie par toutes sortes d'adventices, l'ortie blanche, la marisque, le carex et le nard raide. Raide comme l'étaient sûrement tous les cadavres qui gisaient là dessous depuis deux siècles. Cette tombe avait été réalisée pour mon ancètre Ulysses Lovecraft qui mourrut en pionnier et en soldat de cet endroit durant l'hivers mille six cent soixante quatre, lorsqu'avec les siens, ils chassèrent les Hollandais installés à la Nouvelle-Amsterdam.
 
 
© copyright ET6KU-RRBY7-SJFTM
IFS Prod. Touts droits réservés à l'auteur.

Tags : salem village - propriété - rhode island