1 tagged article impôts

06/03/2014

DANS L'OMBRE DU MAITRE : LHANS PFAALX. 26/05/2011

J'écris ce texte, dans une des rubriques de ce journal "people" dans le but de faire connaître au monde ce qui m'est arrivé dernièrement. Il y à, vous le savez, des moments de la vie ou chaque instants ne se vit qu'en gros plan, en détails. Chacun de ces moments est à tout jamais inoubliable, lourd de sens et aura des répercussions à un moment ou à un autre sur celui qui les vit. Je me nomme Lhans Pfaalx, le célèbre miliardaire américain, après qui tous les paparazzi couraient, le miliardaire de Providence qui avait disparu et que tout le monde recherchait. Je voulais prendre des vacances et m'éloigner de cette vie ou tout le monde me suit, me photographie ou me demande des autographes. Etant passioné de Vulcanologie et devant donner de l'argent à une association de manière à le dégrêver de mes impôts, j'avais choisi d'en faire don à une association qui étudie bien soigneusement les volcans en échange de ma participation à un voyage. Ma fortune financière me permettait d'acquérir une richesse culturelle et de toute manière, j'avais de toujours aimé les livres. J'avais la chance d'avoir accès à un grand nombre d'entre eux et lisais tout ce qui me tombait sous la main au sujet des volcans. Etant également dans un club de parachutistes, muni d'un brevet de moniteur, cela expliquait que je vienne de sauter toutes voiles dehors dans un ancien cratère abandonné par son volcan quelque part dans les îles Hawaï. J'avais lu, autrefois, il me semble, quelque part dans l'oeuvre Lovecraftienne que les volcans sont une grande race qui fut bâtie pour l'éternité par la nature. Effectivement, ce sont des monuments indivisibles par le temps. Lovecraft est l'auteur qui fit connaître ma ville natale, Providence, dans le monde entier et qui à décrit " les Grands Anciens." comme une race. L'endroit me plaisait déja avant, je ne savais pas pourquoi et des diverses propositions que le directeur de la fondation m'avait faites, c'est le Mauna Loa que j'avais choisi : Un géant perdu dans un tout petit chapelet d'îles bien repérées dans l'océan pacifique. Expliquer les phénomènes naturels est l'ambition première d'une démarche scientifique et c'est dans cette voie suffisante que s'était lancée la fondation H.G. Wells. Cela nécessita de faire des études, d'après des des mesures du sol. Et donc de venir sur place !  Bel exemple, d'une recherche, devenue de nos jours multidisciplinaire...
 
Quelle ne fut pas notre surprise ! Devant nous s'amoncelaient des ruines cyclopéennes qui avaient certainement été renversées par les différents convulsions frénétiques de l'écorce terrestre. C'est alors que des textes Lovecraftiens me revinrent en mémoire. J'avais lu sur la toile que :
 
"Ceux de la Grande Race avaient traversés le vide, en provenant d'un monde obscur, qui d'après certains érudits en la matière, aurait porté le nom affreux de Yith."
 
© copyright EGZB2-N9XU8-AQHQP
IFS Prod. Touts droits réservés à l'auteur.


Tags : volcans - association - impôts - milliardaire américain - paparazzi - Yith